Qu’est ce qu’une montre de régate?

Maintenant que le confinement est derrière nous et l’été à venir, une question est sur toutes les lèvres: quelle montre porter lorsque vous êtes dans votre slip de bain le plus flatteur, les pieds enfouis dans le sable chaud?

De tous les styles estivaux que nous avons en tête, les montres de régate font partie des modèles les plus originaux et intéressants. Créés initialement pour les amateurs de sports nautique, ils sont tout autant prisés par le grand public grâce à leur design singulier.

Une montre de régate comporte une fonction de chronomètre ou de compte à rebours, permettant d’observer les dernières minutes avant le départ d’une course de bateaux.

Un tel décompte parait anodin, mais c’est en réalité une phase de la course à la fois déterminante et chargée d’action. Il se dit en effet qu’un départ réussi compte pour environ 40% dans le classement final. Un signal d’alerte est généralement donné 10 minutes avant le départ tandis que le décompte débute 5 minutes avant.
Il s’agit du temps qu’ont les bateaux pour se placer au plus près possible de la ligne d’arrivée, sans toutefois la dépasser. Les bateaux se plaçant le mieux bénéficient d’un vent “non perturbé”, tandis qu’ils perturbent eux-mêmes le vent des bateaux suiveurs. Ceux étant mal placés partent donc avec un lourd désavantage, voire des pénalités s’ils n’ont pas réussi à stabiliser leur bateau et ont malencontreusement dépassé la ligne de départ.

Une régate est une course de bateaux sur un parcours prédéfini.

A la fin des années 50, l’entreprise JeanRichard dépose le premier brevet de lunette tournante. Elle créee quelques années plus tard le modèle Aquastar bénéficiant de cette fonction, et se renommera Aquastar S.A suite à son succès. Dans les années 60, ils s’associeront avec le designer Frédéric Robert (qui travaillera plus tard sur l’iconique Seamaster) afin de développer la première montre de régate: L’Aquastar Regate.

Aquastar Regate première génération.

Equipée d’un mouvement Felsa 4000N, la couronne est localisée à 2h tandis qu’un poussoir à 4h permet d’entamer le compte à rebours et de le réinitialiser. Lorsqu’il est amorcé, l’aiguille orange est mise en route et décompte les secondes, tandis que les cercles rouges se remplissent au fur et à mesure, comptant les minutes. Lorsque les 5 cercles sont de couleur argentée, les 5 minutes sont écoulées et la régate débute.

Ce brevet déposé par Jean Richard définira les caractéristiques d’une montre de régate pour les décennies à venir.

Bien que semblant novatrice, cette fonction peut être constatée dans les montres de poche de la marque Leonidas dès 1930. Leonidas sera rachetée par Heuer en 1964, qui a toujours démontré un intérêt certain pour les sports nautiques. Deux ans plus tôt, Heuer commercialise un chronomètre bracelet de régate, la 33.512, témoignant d’une envie de s’insérer dans le paysage de la course nautique.

Chronomètre Leonidas cir. 1930 – Catalogue Heuer 1962

En 1965, Heuer s’associe avec Aquastar dans la commercialisation de montres de régate. La concurrence restera timide jusqu’en 1972, année durant laquelle Memosail dépose un brevet pour le mouvement Valjoux 7737, modifié en incorporant un compte à rebours innovant. Lorsqu’il n’est pas enclenché, le disque affiche la mention “start”, puis procède au décompte des minutes à son lancement.

Le modèle de Memosail utilise deux poussoirs: Marche/arrêt à 2h, puis réinitialisation à 4h. Sous le cadran apparaît un disque divisé en 15 segments. Les segments 10-9-8-7-6 (noir sur jaune) commencent à défiler lorsque le compte à rebours est enclenché. Après 5 minutes, les segments 5-4-3-2-1 apparaissent (blanc sur rouge), puis enfin les lettres S-T-A-R-T une fois les 10 minutes écoulées. La particularité du mouvement est que le disque tourne ainsi dans le sens inverse des modèles standards.

La Memosail et son disque 15 segments.

Beaucoup de marques se lanceront dans la production de montres de régate suite à l’engouement du public pour les sports nautiques. La plupart choisiront cependant d’adapter leurs chronographes existants . Ainsi, la solution adoptée est simplement de changer la graduation standard 3-6-9 du chronographe afin de pouvoir constater le décompte des 10 minutes plus aisément. En voici quelques exemples:

Jenny Caribbean, Omega Seamaster Yachting, Royce Yachting, Breitling Chronomat Yachting

Bien qu’étant une complication pouvant sembler peu utilisée et recherchée, les marques continuent de commercialiser des montres de régate et des éditions limitées pour chaque America Cup, au grand bonheur des collectionneurs.
De nos jours, le modèle régate le plus désiré est probablement la Rolex Yachtmaster II avec son compte à rebours programmable.

Si vous n’êtes pas un marin aguerri, pas de soucis: pour environ 12.000 euros elle sera le parfait compagnon de vos soirées, assurant une cuisson parfaite de vos Barilla n°7!

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.